Événements > Rayonnement extérieur

Rayonnement extérieur

_

La bibliothèque Sainte-Geneviève prête ses œuvres pour des expositions.

 

image exposition CoBrAExposition CoBrA : Livres d'artistes, Bibliothèque Ceccano, Avignon, du 9 janvier au 9 mars 2019

 

Dans l’Europe d’après-guerre, le groupe CoBrA se veut libérateur : l’art doit être une expression spontanée, loin des carcans idéologiques et esthétiques.

 

L’exposition Livres d’artistes CoBrA, présentée à la bibliothèque Sainte-Geneviève du 8 novembre 2017 au 10 mars 2018 et actuellement reprise à Avignon, montre l’importance du livre pour ces artistes établis à Copenhague, Bruxelles, Amsterdam - CoBrA.


Cette présentation met en lumière des éditions originales signées, notamment du peintre danois Asger Jorn, des ouvrages ornés de lithographies originales de Jørgen Nash, les revues CoBrA, Drakabygget, Seven rebels, des fascicules illustrés par de nombreux grands peintres ayant participé au mouvement tels Corneille, Appel, Christian Dotremont et Pierre Alechinsky.

 

Prêt de l’ensemble de l’exposition présentée à la bibliothèque Sainte-Geneviève du 8 novembre 2017 au 10 mars 2018.

 

Interventions

_

Novembre 2018

 

23 novembre 2018 : Festival des idées Paris USPC 2018


Participation de Pauline Rivière, chef de projet numérisation, à la conférence Numériser : en route pour l'éternité ?

La captation est disponible en ligne.

 

Décembre 2017

 

6 décembre 2017 : dîner annuel de l’association Connaissance de la Suède en l’église suédoise de Paris.


Conférence de Florence Chapuis, chef du département de la Bibliothèque nordique, sur « La Littérature suédoise en France aujourd’hui ».

Mai 2017

 

18 mai 2017 : Colloque international Le XIXe siècle en lumière : redécouverte et revalorisation de l’enluminure médiévale en France au temps du livre industriel, Université Rennes 2.


Intervention de Jocelyn Bouquillard, conservateur au département de la Réserve, intitulée « Les fac-similés lithographiés d’enluminures publiés sous la Monarchie de Juillet par le comte Auguste de Bastard »